Glossaire

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Agence de l’eau

Établissements publics de l’État, les agences de l’eau ont pour mission de contribuer à améliorer la gestion des ressources en eau et à protéger les milieux aquatiques à l’échelle de leur bassin. Leurs ressources proviennent de la perception de redevances sur les prélèvements et la pollution des eaux. Les agences de l’eau apportent des aides financières aux actions d’intérêt commun.

haut de page

Amphihalin

Qualifie une espèce dont une partie du cycle biologique se fait en mer et une autre partie en rivière.

haut de page

Bassin hydrographique

Territoire drainé par des eaux souterraines et/ou superficielles qui se déversent dans un collecteur principal (cours d'eau, lac) et délimité par une ligne de partage des eaux.
Bassin versant : Territoire géographique spatiale qui concoure à l'alimentation d'un cours d'eau. chaque goutte d'eau tombant sur ce territoire rejoindra la même vallée. Le bassin versant est délimité par des lignes de partages des eaux. Egalement dénommé impluvium.

haut de page

Benthique

En relation avec le fond (lat. benthos ). On a ainsi, des filets benthiques qui sont posés sur le fond, des macroinvertébrés benthiques qui vivent sur le fond. S’oppose à pélagique, de pleine eau sans rapport avec le fond. On a ainsi des poissons pélagiques ou des filets pélagiques.

haut de page

Biocénose

Totalité des êtres vivants (animaux et végétaux) qui peuplent un écosystème donné. Cet ensemble est caractérisé par une composition d'espèces déterminée et par l'existence de relations d'interdépendance avec l'espace qu'il occupe (biotope). C’est la composante vivante (biotique) de l’écosystème.

haut de page

Bioindicateur

Espèces animales ou végétales qui, du fait de leurs particularités écologiques, fournissent des indices de modifications de l'environnement qu’elles occupent.

haut de page

Biotope

Espace caractérisé par des facteurs climatiques, géographiques, chimiques, physiques, morphologiques, géologiques,... en équilibre constant ou cyclique et occupé par des organismes qui vivent en association spécifique (biocénose). C'est la composante non vivante (abiotique) de l'écosystème.

haut de page

Catégorie piscicole

Classement juridique d'un cours d'eau en fonction des espèces dominantes ou méritant une protection. En principe le cours d'eau est classé en première catégorie lorsque le groupe dominant est constitué de salmonidés (rivières à truites) et en deuxième catégorie, lorsque le groupe dominant est constitué de cyprinidés (poissons blancs).

haut de page

COGEPOMI – Comité de gestion des poissons migrateurs

Créé dans huit grands bassins par le décret du 16 février 1994, il est chargé d'établir le plan de gestion des poissons migrateurs, en eau douce et en mer. Ses membres sont nommés pour 5 ans par le préfet coordonnateur de bassin, président, et représentent les collectivités territoriales, l'administration gestionnaire et les différentes catégories de pêcheurs, usagers, concessionnaires et propriétaires concernés ainsi que des scientifiques.

haut de page

Contexte piscicole

Au sens CSP (ROM), unités hydrographiques correspondant à des ensembles qui permettent aux espèces indicatrices de réaliser l’ensemble de leur cycle de vie.

haut de page

DCE

Directive Cadre Européenne sur l’eau.

haut de page

Espèce indicatrice

Voir aussi bioindicateur
Au sens CSP (ROM) espèces retenues pour caractériser l'état écologique fonctionnel des cours d'eaux français : la truite commune (fario) pour les milieux salmonicoles (eaux fraîches courantes généralement de montagne ou proches des reliefs), le brochet pour les milieux cyprinicoles (rivières lentes de plaine), et l’ombre ou les cyprinidés d’eaux vives (barbeau, vandoise…) pour les milieux intermédiaires. Ces espèces sont exigeantes et présentes dans tous les milieux naturels en bon état.

haut de page

Ecosystème

Un écosystème est constitué par l'association dynamique de deux composantes en constante interaction : le biotope et la biocénose.
C’est une unité fonctionnelle de base en écologie qui évolue en permanence de manière autonome au travers des flux d'énergie.
L'écosystème aquatique est généralement décrit par : les êtres vivants qui en font partie, la nature du lit, des berges, les caractéristiques du bassin versant, le régime hydraulique, la physicochimie de l'eau et leurs relations.

haut de page

Frayère

Lieu de reproduction des poissons.

haut de page

Hydrobiologie

Science qui étudie la vie des organismes aquatiques.

haut de page

Hydromorphologie

Etude de la morphologie des cours d'eau.

haut de page

IPR

Indice poisson rivière.

haut de page

Lit majeur

Espace occupé par le cours d'eau lors de ses plus grandes crues.

haut de page

Lit mineur

Espace occupé par le cours d’eau limité par les berges.

haut de page

MEDD

Ministère de l’écologie et du développement durable.

haut de page

Pélagique

Voir benthique.

haut de page

Peuplement piscicole

Groupe de poissons multispécifique.

haut de page

Population de poisson

Groupe de poissons d’une même espèce.

haut de page

REH

Réseau d’évaluation de l’habitat.

haut de page

Réseau hydrographique

Ensemble des milieux aquatiques (lacs, rivières…) présents sur un territoire donné, le terme de réseau évoquant les liens physiques et fonctionnels entre ces milieux.

haut de page

RHP

Réseau hydrobiologique et piscicole.

haut de page

ROM

Réseau d’observation des milieux.

haut de page

SIE

Système d’information sur l’eau.

haut de page

SNPE

Suivi national de la pêche aux engins.

haut de page

SNPL

Suivi national de la pêche aux lignes.

haut de page

Turbidité

Caractère d'une eau trouble, non transparente.

haut de page

Zones humides

Au sens de la définition de la loi sur l'eau : "terrains exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d'eau, de façon permanente ou temporaire. La végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hydrophiles pendant au moins une partie de l'année". Ces zones peuvent être en relation permanente ou temporaire avec le milieu courant : lônes, bras morts, prairies inondables…

haut de page

 

 

 

Contacts | Informations légales | Glossaire | Plan du site  

©Office national de l'eau et des milieux aquatiques - 2007 -